Le projet de recyclage a commencé à avoir de l’importance suite au projet de loi L.541-1 du code de l’environnement. Après plusieurs années de lutte, l’Assemblée nationale a réussi à mettre en marche une société de recyclage depuis 2019. Les offres sont nombreuses en en ce qui concerne le recyclage de déchets. Le service public de gestion des déchets recycle des millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés par an. Les déchets les plus concernés sont entre autres, des vieux journaux, des bouteilles en plastique, de papier de bureau et d’autres matériaux. Les lignes ci-après vont détailler les principales étapes pour créer sa propre société de recyclage.

Savoir miser sur les bons emplacements

L’industrie du recyclage offre plusieurs opportunités pour quelqu’un qui cherche à démarrer une petite entreprise avec un minimum de budget. Comme toute démarche marketing, il est important de mettre en place une étude de marché pour déterminer tous les besoins. Il faut avant tout créer une dizaine ou vingtaine de points de recyclages dédiés au ramassage. Il faut planifier l’emplacement des bacs de recyclage de manière stratégique. Pour mieux optimiser le circuit de ramassage, il faut choisir les emplacements où il y a le maximum de trafics. On peut citer les endroits publics comme le centre commercial, les institutions publiques ou les écoles. La collecte de déchets constitue la source de revenus principale pour l’ensemble des activités.

Une petite structure de société de recyclage  permet d’embaucher deux à trois personnes, l’équivalence d’une société en nom collectif. Pour lancer le « business » plus loin, il est possible d’étendre les activités dans la transformation.   

Une société de recyclage de plastique : une véritable aubaine

Face à la recrudescence démographique en France, le secteur des déchets recyclés reste un énorme défi. Les grandes entreprises de recyclage et les entreprises de gestion des déchets estiment que la valeur marchande est trop faible. Il existe plusieurs moyens de recycler et de transformer les déchets recyclés. Une société de recyclage indépendante a la capacité de remodeler les déchets recyclés d’un département de deux millions d’habitants.  Le recyclage du plastique reste une activité rentable et très lucrative. Certaines machines de transformation de déchets recyclés possèdent une fonction de tri très élaborée durant la production.  La plupart des plastiques usées dans une société de recyclage ne sont pas propres. Les déchets se mélangent trop souvent à d’autres débris et à différents matériaux qui ne sont pas recyclables. Une société de recyclage devra faire le choix entre consacrer du temps ou dépenser plus pour accélérer le processus de tri.

Tout dépend du budget alloué, qu’il s’agisse d’investissement de machine plus moderne ou d’utiliser des personnels supplémentaires dédiés aux tris. Entre ces deux options, le marché en matière de sociétés de recyclage reste promoteur pour les dix prochaines années à venir.   

Les trois processus de recyclage d’une société de recyclage

Le fonctionnement d’une société de recyclage comporte trois étapes principales en boucle. Il y a la phase de collecte, le traitement des déchets recyclés et la phase de transformation. Si l’une de ces étapes n’est pas réalisée convenablement, la matière recyclée ne sera pas aux normes de qualité exigées. Les méthodes de collecte pour une société de recyclage française varient d’un département à un autre. Après la collecte vient la phase de recyclage grâce à une procédure de traitement. Une fois nettoyés et triés, les déchets recyclables s’acheminent dans la phase de transformation afin d’obtenir des matières premières. Les produits finis iront directement dans des usines pour la fabrication de nouveaux produits recyclables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *