Pièce essentielle de la maison dédiée à la détente et au repos, la chambre à coucher doit être un endroit calme et reposant. Il n’est pas rare toutefois que l’on y soit dérangée par les bruits extérieurs. Qu’il s’agisse du volume d’une radio de la chambre d’à côté, de la console des enfants depuis le salon encore du bruit de la tondeuse du voisin, des fois ça devient insupportable. C’est d’ailleurs pour éviter ce genre de dérangement qu’il s’avère impératif de bien isoler la pièce. Comment isoler efficacement la chambre à coucher ? Nos conseils.

Renforcer l’isolation des murs et du toit

La première chose à faire est de revoir l’isolation phonique des murs de la chambre et pour cela, la pose d’un isolant  acoustique (doublage à coller thermo-acoustique) ou de renforcer l’isolation existant avec une deuxième couche d’une plus grande épaisseur. Comme la pose nécessite de toucher aux murs, assurez-vous de réaliser les travaux d’isolation intérieure et extérieure de la chambre au moment d’une rénovation.

Pour ce qui est du toit, sachez que ce n’est pas forcément utile de renforcer son isolation acoustique si vous avez déjà posé au préalable un isolant classique. Cela suffira à réduire à la fois les déperditions de chaleur et la propagation des bruits. Si le toit est un toit-terrasse, vous devrez cependant penser à poser un isolant acoustique plus efficace.

Renforcer l’isolation des portes et des fenêtres

Les principales ouvertures de la maison à savoir la porte et les fenêtres doivent également être renforcées. Pensez ainsi à remplacer les fenêtres et préférez la pose d’un double vitrage à un triple vitrage qui ne promet pas forcément une meilleure isolation. Un double vitrage d’une épaisseur de 10mm à l’extérieur et de 4 mm à l’intérieur sera ultra-efficace pour faire barrière aux nuisances sonores. Et si vous souhaitez disposer d’une isolation de meilleure qualité, vous pourrez toujours opter pour un vitrage asymétrique feuilleté. Comme il faudra encore changer les fenêtres, confiez le travail à des vitriers professionnels qui sauront le faire en un délai court.

Pour ce qui est des portes, optez pour les modèles qui présentent une certification d’isolation acoustique. Comme elles se composent d’une structure avec un isolant et une lame d’air à l’intérieur, cela permet de réduire au mieux la propagation des bruits extérieurs dans la chambre.

Renforcer l’isolation du sol et du plafond

Si vous habitez une copropriété et que vous avez des voisins qui sont un peu bruyants au-dessus de votre chambre, pensez à doubler le plafond avec de la laine minérale et des plaques de plâtre phoniques.

Enfin, pour éviter que les sons se propagent par le plancher de la chambre, pensez à renforcer l’isolation du sol avec des panneaux minces en laine de verre. Vous pourrez ensuite les recouvrir de moquette ou d’un revêtement de sol en vinyle. Si vous opérez les travaux d’isolation en même temps que les travaux de rénovation de la maison, vous pourrez poser une sous-couche acoustique avant de poser le revêtement de sol, que ce soit du parquet ou un sol en PVC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *