L’ostéopathie est une technique de traitement exclusivement manuelle. En rétablissant leur mobilité aux tissus, il soulage de nombreux troubles fonctionnels. Dans cet article, vous allez savoir sur l’ostéopathie.

Quels sont les principes de l’ostéopathie ?

Toutes les parties du corps sont reliées entre elles par le tissu conjonctif. Lorsqu’une lésion organique ou ostéopathique survient dans une partie du corps, les perturbations sont ressenties bien au-delà et interfèrent avec d’autres parties du corps. En particulier, il provoque l’apparition de symptômes et un déséquilibre général de l’état de santé du patient. En ostéopathie, l’homme est un tout, dans lequel l’esprit et le physique sont liés pour le meilleur et pour le pire.

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique qui prend en compte l’aspect physiologique du corps humain pour le traiter dans son ensemble. Plutôt que de traiter les symptômes du dysfonctionnement ou du trouble, l’ostéopathe travaille à restaurer la mobilité de tous les tissus du corps humain. L’interdépendance qui les caractérise permet alors d’amorcer un processus de rééquilibrage de tout le corps. Pour en savoir plus, veuillez contacter ostéopathie à menton.

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathie est considérée à la fois comme une méthode thérapeutique et comme une méthode de prévention. Cette pratique exclusivement manuelle agit sur :

  • le système neurologique : névralgie cervico-brachiale, intercostale, faciale, névralgie d’Arnold, cruralgie, sciatique ;
  • le système ORL et pulmonaire : rhinite, sinusite, vertige, céphalée, migraine, bronchite, asthme, bronchiolite ;
  • le système cardiovasculaire : trouble circulatoire des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppression ;
  • le système neurovégétatif : états dépressifs, hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie ;
  • le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colite, constipation, ptose d’organe, digestion difficile, gastrite, acidité gastrique ;
  • le système génito-urinaire : douleurs et dysfonctionnements gynécologiques, cystite, stérilité fonctionnelle, ptose d’organe, dysfonctionnement sexuel, énurésie, prostatite ;
  • le système orthopédique et locomoteur : entorse, tendinite, lombalgie, mal de dos, cystalgie, cervicalgie, périarthrite de l’épaule, douleur articulaire, scoliose, pubalgie, douleur coccygienne, douleur à la mâchoire ;
  • les séquelles d’un traumatisme : fracture, entorse, chute, accident de voiture.

L’ostéopathie peut également accompagner la grossesse ou apaiser certaines affections mineures chez le nouveau-né (certificat de non-contre-indication par un médecin indispensable).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *