Pour un confort au quotidien, isoler les combles peut s’avérer primordial. D’ailleurs, dans le cas d’une demeure non isolé, 30% des déperditions thermiques s’effectuent per le toit. Ce qui implique de faire une isolation des combles dans le but de traiter la principale source de déperdition d’eau et de réaliser une économie d’énergie. Pour ce faire, vous pouvez adopter plusieurs méthodes suivant le type de vos combles. Chaque technique dispose sa spécificité et nécessite chacune aussi l’intervention d’un professionnel si vous ne possédez pas l’habileté pour le faire vous-même.

Une isolation des combles, pourquoi au juste ?

D’abord, les combles c’est l’espace comprise entre la charpente et la toiture. Ils peuvent être habitables ou non suivant son type de structure. Pourtant, ils peuvent être isolés et vous en pouvez tirer bénéfice tout au long de votre vie. Isoler ses combles permet de conserver la chaleur durant la période hivernale. Pourquoi ? Puisqu’en isolant vos combles, vous assurez de maintenir une température intérieure constante. Vous pouvez également réduire votre facture de chauffage due par l’économie d’énergie. Seulement, tâchez d’accompagner votre isolation d’une ventilation adéquate. En faisant cela, vous améliorez la longévité de votre charpente et évitez les traces de moisissures sur vos parois. L’isolation comblespermet en plus de conserver la fraîcheur en été. En faisant une bonne isolation de vos combles, vous préservez votre lieu de vie des grosses chaleurs. L’air chaud qui circule sous la couverture est bloqué par cette isolation des combles. Il s’agit de l’étanchéité de l’air. Pour que vous puissiez donc garder au maximum de fraîcheur, il est conseillé de combiner l’isolation par le maintien des volets et les rideaux fermés durant la journée et les ouvrir la nuit. Aussi, aérez vos combles la nuit à l’aide d’une circulation d’air. En résumé, l’isolation des combles améliore la performance énergétique globale d’un logement. Elle est donc avantageuse pour les occupants d’une maison.

La méthode d’isolation des combles par l’intérieur

Conscient de tous ses avantages, vous prévoyez d’entreprendre des travaux d’isolation de vos combles ? Sachez qu’il existe plusieurs méthodes pour le faire et pour jouir d’une meilleure performance énergétique. Vous pouvez donc choisir l’isolation comblespar l’intérieur qui est la méthode la plus courante. C’est d’ailleurs la plus connue et qui est aussi appelée, isolation sous toiture. Il s’agit d’une technique consistant à mettre en place le matériau isolant entre ou sous les solives. Elle demande un savoir-faire prouvé pour éviter les ponts thermiques. Cette méthode se déroule comme suit, on pose une ou deux couches d’isolant en laine minérale en panneaux ou en rouleau ou en vrac soufflée. Ou encore des panneaux de polystyrène ou polyuréthane. Si votre comble perdu dispose déjà un isolant, vous aurez deux options. Si l’isolant en question est propre, conservez-le, il peut raffermir l’isolation acoustique. Sinon, s’il est sale ou infesté de rongeurs, il faut l’évacuer. Les avantages de cette isolation par l’intérieur est qu’elle est facile à réaliser. Puis, elle présente un coût bas. Ses inconvénients sont la diminution du volume des pièces et aussi qu’elle pourra dissimuler certains poutres de bois.

Une isolation thermique extérieure

Concernant cette technique, elle est notamment mise en œuvre dans les constructions neuves. C’est devenu une méthode plus approuvée par les particuliers. Elle se réalise avant la pose des tuiles  et le matériau isolant est fixé sur les liteaux. Appelée aussi sarking, l’isolation par l’extérieur doit être faite par un professionnel certifié. Elle est également bien adaptée aux variations climatiques et implique la dépose de la couverture pour poser le matériau isolant. Pourquoi donc choisir cette technique d’isolation combles? C’est simple, en créant une enveloppe homogène et continue, l’isolation thermique par l’extérieur règle les problèmes de ponts thermiques notamment au niveau des planchers et des murs de refend. Ce qui assure un confort et une aise inégalables au quotidien. Aussi, si votre maison dispose de plusieurs niveaux, cette méthode est plus efficace que l’isolation par l’intérieur parlé ci-dessus. Par contre, cette technique d’isolation présente les mêmes performances pour els maisons d’un seul niveau. Elle est donc adaptée à tout type de maison par conséquent. Du côté esthétique, elle permet de laisser la charpente libre de votre toiture qui restera quand même visible depuis les combles. Alors, quoi attendre pour opter pour l’isolation thermique par l’extérieur ? D’ailleurs, son seul point faible réside sur le prix qui peut être plus cher que l’isolation par l’intérieur mais cela peut ne pas être un problème pour certains.

Qu’en est-il de la technique de soufflage ?

Pour encore isoler les combles, vous avez à votre disposition la technique de soufflage. Puisque 30% des déperditions de chaleur se font par le toit et que l’air chaud est plus léger que l’air froid, il a tendance à monter et s’échapper par le toit. C’est le soufflage qui pallie efficacement ce phénomène naturel. Il est à noter que l’isolation par la technique du soufflage convient au mieux aux combles perdus. Elle y est plus fréquemment utiliser. L’isolation des combles par soufflage est très économique. Elle consiste à souffler un isolant dans le toit, qui se présente sous forme de flocon. Ce dernier peut être constitué de différents isolants comme la ouate de cellulose ou la laine de roche soufflée ou laine de verre soufflée. Les isolants utilisés répondent aux critères de performance thermique et aux normes anti-incendie, en général. Pour les combles non accessibles, il faut une trappe d’accès pour permettre au professionnel de souffler le matériel isolant. Ensuite, la laine soufflée exige de prendre quelques précautions. Il faut prendre donc soin des sablières ou des entrées d’air car ces ponts thermiques doivent garantir une belle étanchéité au vent. Cela concerne surtout les isolants à faible densité. Il importe aussi de déterminer l’épaisseur, l’aspect, la longévité et la stabilité de l’isolant posé. C’est aussi une technique assez rapide si elle est effectuée par des bons artisans. Alors tâchez de bien choisir à qui confier votre isolation de combles.

L’isolation par épandage

Reconnue comme étant une technique d’isolation plus coûteuse, l’isolation par épandage peut toujours se faire que vous ayez des combles perdus ou aménageables. Pourtant, elle est plus adéquate pour les perdus. Contrairement à la méthode par soufflage, l’isolation par épandage consiste à repartir manuellement un isolant en vrac. Cet isolant peut être de l’ouate de cellulose, laine de mouton, laine de chanvre ou de la laine de roche. Plus précisément, l’épandage se déroule entre les solives du plancher des combles et le tout est à égaliser à l’aide d’un râteau et le tour est joué. Son principe est donc très simple. Pour une continuité parfaite de votre isolation, il faut recouvrir le sol de vos combles par un pare-vapeur. Le plafond doit aussi être rigide. Cette technique est avantageuse parce qu’elle n’a pas besoin de recourir à plusieurs personnes pour le faire. Un seul technicien pourra bien l’effectuer. Sa pose est également très rapide par rapport à d’autres techniques et elle est simple à mettre en œuvre. Vous pouvez choisir l’épaisseur de l’isolant suivant votre convenance et elle procure une parfaite performance thermique et acoustique. Par conséquent, quelle que soit la technique choisie, l’intervention d’un professionnel qualifié est sollicitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *